Découvert en 2006, j'ai enfin terminé de lire la saga, les Cités intérieures de Natasha Beaulieu.  En trois tomes, l'auteur québécois invente un monde parallèle, étrange, sombre et sensuel, avec des immortels et des hybrides  qui ne laisse pas de fasciner.

Construit comme un scénario de thriller, le lecteur est captivé par les personnages et pris par l'atmosphère mystérieuse de cette trilogie impossible à résumer.

Le premier tome commence dans le milieu fétichiste à Montréal, le deuxième se poursuit dans des cités imaginaires, et le dernier s'achève à Londres dans un climat d'apocalypse. Chaque personnage mène une quête intérieure qui se double d'une quête idéale : l'accès à une cité extraordinaire, nommée Kaguesna. Une cité rappelant l'Utopia de Thomas More et qui s'est implantée dans le cerveau de certains personnages.

11453-gf