Mon roman MARIA DERAISMES, riche, féministe et franc-maçonne, Paris, éditions Michel de Maule, 297 pages sort en librairie demain.

Pourquoi s'être intéressée à cette femme, née en 1828 et morte en 1894?

Parce qu'elle a traversé tout le XIXème siècle.

Parce qu'elle a refusé le Code Napoléon.

Parce que c'est une âme forte.

L'incarnation du précepte de Marc-Aurèle, selon lequel la volonté est le seul bien propre d'un être humain.

 

 

 

maria