Ma nouvelle "À quoi peut servir un manteau" paraîtra dans une anthologie de la Salamandre, en octobre 2012, aux éditions Le Camion Noir. C'est une nouvelle qui utilise le fantastique pour dénoncer un nouvel intégrisme: "le bio"; "l'écologie " à tout prix.

 

L'anthologiste est mon ami Marc-Louis Questin, un personnage qui aurait pu figurer dans "La Chambre de Lautréamont", le roman graphique d'Edith et Corcal chez Futuropolis.